• Adelan finances

Crédit agricole


Crédit agricole
Crédit agricole

Acheter pour la première fois sa résidence principale, ou acheter pour louer… L’investissement immobilier est un projet majeur dans votre vie, qui peut être financé en recourant aussi bien à l’épargne (apport personnel) qu’au crédit. Voici comment.


Demande de crédit

D’ABORD, DÉTERMINEZ VOTRE CAPACITÉ D’ACQUISITION

Pour connaître le budget que vous pouvez consacrer à votre projet, vous devez évaluer votre capacité d’acquisition. Il existe des simulateurs en ligne pour cela, mais fondamentalement, il s’agit de déterminer « combien puis-je mettre dans mon projet immobilier », en fonction de plusieurs paramètres :

  • le niveau d’apport personnel (épargne constituée en vue du projet, aide familiale);

  • la mensualité que le budget du foyer peut supporter pour rembourser chaque mois un crédit immobilier. Il est ainsi d’usage de considérer qu’il faut avoir des revenus au moins trois fois supérieurs à la mensualité du crédit.

Votre capacité d’acquisition doit ainsi tenir compte des charges de votre vie courante autres que le remboursement du prêt, et notamment :

  • des impôts;

  • des mensualités d’éventuels autres prêts immobiliers ou personnels en cours;

  • des nouvelles charges induites par votre future acquisition : taxe foncière, nouvelle taxe d’habitation, charges de copropriété, travaux…

Une fois votre capacité d’acquisition calculée, se pose la question du recours au prêt.

Dans son ensemble (taux, durée…), le crédit que vous propose le banquier est fonction de votre apport personnel, ainsi que de votre capacité d’emprunt, qui varie selon vos revenus, votre situation personnelle et professionnelle, l’existence d’autres emprunts dans votre budget… Idéalement, un apport personnel de 5 à 10 % facilite votre opération, ne serait-ce que pour payer la somme à régler lors de la promesse de vente.